Sophie BERNARD

Praticienne en Physiorésonance

 

  • Résonance par Interposition de filtres (RIF)
  • Gestion du stress

Une séance dure entre 1h et 1h30
Tarif 80 € la séance


Que peut vous apporter la Physiorésonance ?

Corps et esprit fonctionnent de manière synchrone et le corps a sa propre mémoire. En état de normalité, nous avons en nous toutes les capacités pour gérer les traumatismes de notre vie. Lorsqu'un évènement nous perturbe, nous sommes traversés par des émotions négatives qui affectent notre corps. Si nous ne savons pas les gérer, le corps les "stocke" et finit par les traduire sous forme de maladies, de blocages, de douleurs récurrentes ou de mal-être.

 

La Physiorésonance est fondée sur une approche globale de la personne intégrant ses différentes dimensions (physique, émotionnelle et spirituelle).

 

Elle permet de déceler rapidement les dysfonctionnements du corps et leur(s) origine(s), afin de les traiter et de vous apporter un mieux-être. L'objectif est de redonner au corps sa pleine capacité d'auto-guérison, de permettre au psychisme et au corps d'avancer ensemble, sans que l'un alourdisse l'autre par des réactions et des comportements inadaptés.

 

Sur du long terme, la Physiorésonance est un excellent complément à un suivi psychothérapeutique, mais c’est aussi un outil qui permet d’apporter des réponses à un mal, quand l’investigation médicale traditionnelle échoue.

 

Sur du moyen ou court terme, la Physiorésonance peut vous aider dans les cas d'insomnies, d'intolérances alimentaires, d'électrosensibilité, d'addictions, de phobies, d'angoisse et stress chronique, de problèmes relationnels, d'une hyperémotivité, etc.




Comment ça marche?

Le phénomène de résonance est basé sur les propriétés électromagnétiques de la matière. Chaque organe, chaque tissu émet une résonance spécifique (un peu comme un code-barre) que le système artériel permet de ressentir. A partir de cet indicateur artériel, le praticien est capable d’en déduire les dysfonctionnements du corps et de la psyché.


Qui je suis ?

Sophie Bernard, praticienne en Physiorésonance depuis 10 ans, j’ai d’abord travaillé dans le milieu médical avant de suivre la formation du Dr Georges Filippi, auteur de  « Physiorésonance : écouter le langage électromagnétique de la vie pour mieux soigner ».

Comme des milliers de personnes avant moi, j’ai découvert à travers cette approche un outil performant et pointu pour analyser et traiter les causes des dysfonctionnements physiques ou psychologiques. 

Je suis convaincue qu’une aide efficace passe par l’intégration des multiples aspects qui définissent l’homme, c’est pourquoi je me suis aussi formée en éthique de la personne et familiarisée avec la logothérapie (thérapie par le sens).


Comment se déroule une séance de Physiorésonance ?

Une séance démarre par un temps d'échange pour cerner votre problématique. Puis vous vous allongez sur la table de soins. Le praticien utilise des filtres qui ressemblent à des diapositives dans lesquels se trouve un extrait dilué de solution mère de tissu/cellules à amplifier. Pourquoi amplifier ainsi les signaux émis par le corps ? Parce que ceux-ci sont extrêmement ténus et donc très difficiles à détecter par un toucher même expérimenté comme celui du praticien.

Au cours de la séance, le praticien ne vous touche pas mais il peut être amené à poser ces filtres sur vous. C’est le cas par exemple dans la phase d’investigation au cours de laquelle il mène une « enquête » pour comprendre comment et pourquoi vous vous retrouvez avec tel symptôme ou tel mal-être. En fonction de la nature de ce qui est décelé (émotionnel, cicatriciel, fonctionnel), le praticien monte ce qu’on appelle un « module » qui va remettre en cohérence les ondes impliquées dans le dysfonctionnement. C’est par la mise en cohérence de ces ondes que les interférences vont sauter et que les dysfonctionnements se corrigeront d’eux-même. Pour prendre une image : si notre personne était une mélodie, les dysfonctionnements la rendraient discordante, et la Physiorésonance lui redonnerait son harmonie.

 

Cette technique présente aussi l’immense avantage de permettre une simulation du résultat de ce qui va être entrepris, avantage précieux pour le praticien autant que pour le client.

En combien de séances obtient-on des résultats ?

Les résultats d’une séance se font en général sentir immédiatement. Les personnes témoignent d’un bien-être, d’une détente, du sentiment d’être réaligné, plus léger. Une fatigue peut se faire sentir. Mais ceux sont dans les jours qui suivent que vous mesurerez réellement les changements, avec parfois une phase de transition. Il est intéressant de rester en dialogue avec le thérapeute pendant cette phase ; un échange de mails est proposé, avec votre feed-back et une analyse personnalisée. 

 

Selon les personnes, il peut être utile de revenir -en général trois semaines après- pour creuser davantage. Notre corps a sa mémoire : une 1ère séance sert à enlever cette « pelure d’oignon » qui nous était intolérable ; les suivantes permettent d’aller plus encore en profondeur ; vous devenez l’explorateur de votre histoire, de problématiques et de souffrances non résolues ; chaque séance est un pas en avant vers un mieux-être, une stabilité, la personne que vous êtes vraiment !